​​Roger Gilbert-Lecomte


​​SONG OF THE PRISONER

I wandered in the stones
The stone shouted

And the vile beast
enchanted me

Oblivious to the skies
Oblivious to the hours

Where moons and suns
Are born and die                                   
Prisoner stones
In a dark dungeon

I suffered from the cold
I suffered from the hot

Back to the days
Among the Nightingales

It seemed
too ridiculous

And to find
Men always

More deaf more blind
More alone than the stones

The stone crushing less
Than the sleep of men

He who has one day
Awoke forever

 

CHANSON DU PRISONNIER

J'errais dans les pierres
La pierre a crié

Et la bête immonde
M'a ensorcelé

Oublieux des ciels
Oublieux des heures

Où naissent et meurent
Lunes et soleils

Prisonnier des pierres
Dans un noir cachot

J'ai souffert du froid
J'ai souffert du chaud

Remonter au jour
Chez les rossignols

Cela m'a semblé
Par trop ridicule

Et pour retrouver
Les hommes toujours

Plus sourds plus aveugles
Plus seuls que les pierres

La pierre écrasant moins
Que le sommeil des hommes

Celui qui s'est un jour
Réveillé pour toujours

Back to Poems